Notre
histoire

À Nancy, le Comité Lorrain d’Études et d’Action Nord-Africaine (CLEANA) voit le jour en 1952. Son but est de rassembler les énergies, jusque-là dispersées, pour assurer des permanences sociales et aider les travailleurs isolés et en difficulté à résoudre les problèmes administratifs qu’ils rencontrent, à trouver un logement, pour quitter des hôtels meublés souvent insalubres.

En 1953, le ministère du Travail décide de débloquer des fonds pour aider au logement des travailleurs nord-africains. Fort de son expérience auprès d’eux, le CLEANA est chargé d’étudier un projet de centre d’hébergement. Il décide alors la création de l’Association des Foyers Nord-Africains de Meurthe-et-Moselle (AFNAMM). La détermination de ses dirigeants permet de trouver une solution à Maxéville où une ancienne usine réhabilitée accueille ses premiers pensionnaires en octobre 1955. Dix-huit mois plus tard, ils sont plus de deux cents. Mais les besoins ne cessent de croître. Un second foyer est inauguré en 1958 à Longwy. 

Dès 1956, la construction d’un nouveau bâtiment sur l’agglomération de Nancy s’avère indispensable. Il ouvre ses portes à deux cent seize personnes en 1960, boulevard Barthou à Vandœuvre. Parallèlement, c’est toute une organisation qui se déploie : permanences sociales, équipes d’accueil, à rassembler dans un même lieu. En 1959, c’est le 79 rue des Quatre-Églises qui se transforme en siège social.

En 1980 l’AFNAMM devient l’Association des Foyers de Travailleurs de Meurthe-et-Moselle (AFTMM), signifiant ainsi la nécessité d’élargir sa vocation à d’autres populations.

LE PELICAN est issu en 2004 de la fusion de l’Association des Foyers de Travailleurs de Meurthe-et-Moselle (1953) et de l’Association du Foyer Jean-Stauffer (1976).

Initialement dédiés au logement accompagné provisoire de travailleurs migrants pour la plupart d’origine nord-africaine, les établissements ont vu progressivement s’installer une population nouvelle, toujours plus démunie : jeunes en insertion professionnelle, demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, isolés avec enfants, étudiants ou travailleurs à très faibles ressources.

Dans le contexte des importants changements socio-économiques, la vocation de l’association est restée la même tout au long de ces soixante années : accueillir et accompagner ceux dont la vie prend parfois un tour inattendu et qui connaissent des difficultés d’accès au logement, en préparant le chemin vers l’autonomie du logement.

1947

Création du Comité Lorrain d’Etudes et d’Action Nord-Africain (le CLEANA).

1952

Sections locales à Nancy, Epinal, Longwy, Gérardmer et Anould.

1953

AFNAMM (Association des Foyers Nord Africains de Meurthe et Moselle).

1959

Installation du siège social 79 rue des 4 Eglises à Nancy.

1980

L'AFNAMM devient AFTMM (Association des Foyers de Travailleurs de Meurthe et Moselle).

2004

l’AFTMM fusionne avec l’association du Foyer Jean Stauffer de Jarville et devient l’Association LE PELICAN.

2011

Réhabilitation et transformation du FTM J.Stauffer en résidence sociale.

2015

Travaux d’extension et ouverture de la Résidence 81 rue des quatre églises à Nancy.

2017

Acquisition et travaux de la résidence « route de Mirecourt » à Nancy.

Le Pélican représente sur le territoire
de la Métropole du Grand Nancy :

0 %
des personnes accueillies dans les structures de logement accompagné
0 %
du public
des Résidences Sociales
0 %
du public des Foyers de Travailleurs Migrants