Nos missions

Accueillir et accompagner, des missions au quotidien

À travers son action, Le Pélican perpétue la philosophie et les valeurs héritées de sa longue histoire. Si le contexte sociétal a profondément évolué depuis les origines, le but reste le même : être aux côtés de ceux qui rencontrent des difficultés.
La mission première de l’association est le logement. Répartis sur toute l’agglomération nancéienne, à Nancy, Vandœuvre, Jarville et Maxéville, nos établissements accueillent environ 500 résidents : jeunes, familles monoparentales, travailleurs précaires, bénéficiaires des minima sociaux, retraités, réfugiés… De la chambre individuelle au T2, l’offre est diversifiée. Tous trouvent là un hébergement à coût modéré qui peut contribuer à un nouvel élan.

Gestion locative sociale

Le PELICAN contribue à l’accompagnement social de tous les résidents, notamment dans toutes les démarches administratives. La gestion locative sociale a pour objet de permettre d’assurer l’accueil et la médiation, et de garantir l’accès à l’ensemble des services et dispositifs auxquels le résident a droit. Dès son arrivée au sein du foyer ou de la résidence, le nouveau résident reçoit un livret d’accueil et un contrat de résidence, ainsi que le règlement intérieur. Son dossier d’allocation-logement est établi en collaboration avec le directeur de l’établissement et les conseillères en économie sociale et familiale.

Afin de permettre la concertation entre la direction et les résidents pour tout ce qui concerne la vie de l’association, en particulier pour traiter des questions d’intérêt collectif, les résidents sont appelés à désigner annuellement des représentants dans le cadre du conseil de résidents. Les attributions de ces représentants sont d’ordre général (vie intérieure, amélioration du cadre de vie, ou toutes questions ayant trait à la vie collective).

Être au plus proche des besoins

La diversité des profils des résidents, les nouvelles formes de pauvreté, le vide engendré par certaines situations rendent indispensable la définition d’un véritable projet de vie et d’accompagnement, adapté et évalué régulièrement avec le résident.
Du personnel d’entretien aux directeurs d’établissements, l’ensemble des équipes est mobilisé pour répondre aux besoins et aux sollicitations. Dès l’arrivée, le résident trouve une écoute attentive, première étape essentielle pour redonner confiance,  sans préjugés et dans le respect de la dignité.
Une relation de proximité permet au résident de bénéficier d’un soutien appuyé pour toutes les démarches liées à la recherche d’emploi ou de logement, à l’accès à la santé et aux droits.

Accompagner, c’est aussi proposer une grande variété d’animations et d’activités : réunions d’information, ateliers, rencontres conviviales, sorties, repas… Autant d’occasions de sensibiliser et d’enrichir la vie quotidienne.

Un accompagnement social personnalisé

Les publics accueillis au foyer, quels qu’ils soient, ont besoin d’un suivi et d’un soutien permanent. Ce public est très diversifié ; les origines culturelles, sociales et religieuses sont souvent très différentes, d’où des détresses variées suscitées par la précarité de l’emploi, la rupture familiale, le chômage, la maladie, l’isolement, la dépression ou la retraite.
L’accompagnement social mis en place permet d’aider et d’orienter le résident dans ses démarches et son parcours, dès son arrivée et tout au long de son hébergement, en collaboration avec les partenaires de l’action sociale, dont les interventions demeurent indispensables pour la réalisation et la conduite des projets individuels. LE PELICAN s’implique fortement dans les domaines relevant de la santé, du vieillissement, et apporte une attention toute particulière à la lutte contre l’isolement, par le biais des animations et des entretiens.
C’est le rôle des directeurs d’établissements et de la conseillère en économie sociale et familiale, garants du suivi des démarches de chaque résident, valorisant l’établissement et les habitants, et prévoyant la mise en place d’une politique d’accès au logement autonome.

Le logement est transitoire au sein d’un établissement du PELICAN.  Les occupants doivent s’engager dans un projet d’insertion par une démarche volontaire auprès des bailleurs sociaux publics ou privés.
Nous travaillons avec les résidents afin de leur faciliter l’accès au logement et les préparer à vivre en autonomie.

Exemples d’animation et de vie collective :

  • les cuisines partagées où les résidants aiment se retrouver aux heures de repas
  • la cafétéria, le matin pour lire les journaux devant un bon café et les soirs pour un film ou un match de football
  • la salle de repos où certains jouent aux cartes, d’autres se mesurent au billard, au baby-foot ou au tennis de table
  • la buanderie, avec machine à laver et sèche-linge
  • la salle informatique
  • le jardin pour se retrouver ou pour un barbecue
  • débats avec un organisme public (CPAM, CRAM, Médecine préventive)
  • soirées récréatives (loto, kermesse, atelier théâtre, cinéma, atelier cuisine),
  • soirées conviviales : couscous, chorba, repas de fin d’année
  • sport
  • voyages et déplacements

Exemples d’actions pour aider les résidents dans leurs démarches et leurs rapports avec les différentes institutions, organismes ou administrations :

  • ANPE, ASSEDIC, associations et entreprises d’insertion, pour la recherche d’emploi ou l’indemnisation
  • C.C.A.S. des communes pour tous les suivis des personnes à faibles revenus
  • CPAM,  centre de médecine préventive, SDAS, pour les problèmes liés à la santé, à la couverture de droits avec la CMU.
  • Hôtel de Police et Préfecture pour les renouvellements ou demandes de titres de séjour ou de nationalité
  • CARSAT et caisses de retraites complémentaires pour les constitutions et liquidations de droits à la retraite ainsi que les prestations complémentaires pour les retraités percevant des retraites inférieures au FNS
  • Hôtel des impôts pour les déclarations d’impôts et la taxe d’habitation
  • Cellule Locale d’Insertion (CLI), Centre médico-social, prise en charge de difficultés ou de projets individuels
  • Partenariat avec les différentes agences Intérim de l’agglomération notamment du BTP, qui emploient les résidents pour des missions plus ou moins longues.

Aide à la vie quotidienne

  • Prise de rendez-vous auprès des médecins traitants, des infirmières libérales pour les résidants souffrants.
  • Visites aux malades dans les chambres ou à l’hôpital.
  • Aide aux courses pour les achats lourds et encombrants pour les plus âgés ou les moins autonomes.
  • Transports aux gares routières et SNCF pour les départs en vacances au pays pour ceux qui ont des bagages lourds.
  • Aide éventuelle pour le nettoyage des chambres et du linge personnel  pour les personnes vieillissantes.
  • Mobilisation des associations et des services d’aide à domicile pour les plus dépendants, notamment des suites d’accidents ou d’interventions chirurgicales. Dossiers de demandes de prise en charge.
  • Accompagnement des personnes en perte d’autonomie (UDAF, MUTUALITE LORRAINE  pour les personnes sous tutelle, CMP, CHS).
  •